Actualités Politique

Nouveau maire à Sainte-Marguerite

« La population a choisi le chialeux! »-Gilles Boucher 0

Par Isabelle Houle

Le nouveau maire de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, Gilles Boucher.

Archives

Le nouveau maire de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, Gilles Boucher.

SAINTE-MARGUERITE-DU-LAC-MASSON - 

Surpris mais heureux d’avoir été choisi comme nouveau maire de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, Gilles Boucher, élu de justesse avec 13 votes de plus que Linda Fortier, compte « reprendre les choses en mains » et rassembler ses conseillers.

Ainsi, le nouveau conseil municipal à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson est formé de Gilles Boucher, Lisiane Monette et Stéphane Longtin, issus de l’Équipe Linda Fortier, Johanne Lepage de l’Équipe Boucher ainsi que Daniel Beaudoin, Alexandre Cantin et Gisèle Dicaire de l’Équipe André Charbonneau.

« C’est un conseil de ville divisé. Je veux rassembler ces gens-là, principalement peut-être plus au départ avec les conseillers provenant de l’Équipe Charbonneau où à certains égards, on a des affinités concernant le Centre culturel », a souligné M. Boucher.

Gilles Boucher croyait que son implication et ses déclarations au sujet de l’administration municipale avec l’équipe Linda Fortier auraient pu lui nuire, pourtant, il a quand même décroché le poste de maire. « Je croyais que si quelqu’un écopait sur le fait qu’il y avait eu beaucoup de déclarations et qu’il avait toujours de la chicane, ce serait moi et c’est tout à fait le contraire. C’est donc qu’il y a avait un ras-le-bol de madame la mairesse et en même temps, un rejet du retour de M. Charbonneau. […] La population a finalement dit: le chialeux, on va le prendre! »

Le Centre culturel : ce n’est pas fini

Questionné sur ses projets concernant le Centre culturel, récemment vendu au promoteur HBO Construction, Gilles Boucher soutient que le dossier est loin d’être clos.

« Mme Fortier a pris la promesse d’achat et l’a convertie en vente.

Il y a des clauses résolutoires qui précisent plusieurs conditions. C’est une vente bidon. […]Ça me donne suffisamment de viande pour reprendre le Centre. Je ne peux encore vous dire comment je le ferai. »

Il ajoute que le ministère de la Culture n’a toujours pas approuvé les plans d’HBO Construction. « Maintenant, je dois convaincre le conseil de ville, mais ce que je vais faire va pousser HBO à dire que ça n’a pas de sens et n’achètera plus. » Ce dernier souligne également qu’il croit savoir comment se débarrasser du bail signé par Linda Fortier pour relocaliser l’Hôtel de Ville au centre du village.

Par ailleurs, avec ce conseil de ville divisé, M. Boucher croit que « la propreté a plus chance » au niveau de l’administration. « Ça va être encore plus transparent. On peut parler sur la voie publique. » Linda Fortier a quatre jours pour demander un recomptage des votes. Selon ce qu’on a pu apprendre, c’est une avenue qu’elle envisagerait.

 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.